Comment dresser un chien Chinois Shar-Pei (Sharpeï) ?

Le Shar-Pei est un chien à la fois doux et têtu. Il préserve une certaine indépendance. Pour bien éduquer cet animal, il est nécessaire de gagner sa confiance et d’instaurer une meilleure interaction. Le dressage d’un Shar-Pei doit s’effectuer progressivement et avec précision. À chaque bon résultat, il faut féliciter le chien.

Soins et exercices au quotidien

Un chien de combat chinois a besoin d’un minimum de soins réguliers. Il doit bénéficier de toilettage. Pour maintenir la beauté de son pelage, un brossage occasionnel est indispensable. Cela doit se faire à une fréquence d’une fois par semaine. Les rides sur le crâne et le visage du Shar-Pei requièrent des soins plus particuliers. Les plis de la peau doivent aussi être vérifiés de temps en temps pour prévenir les irritations. Par ailleurs, le Sharpei doit effectuer, au quotidien, des activités physiques. De plus, il doit bénéficier d’une stimulation mentale pour développer son intelligence. Pour cela, le maître doit proposer à son toutou des promenades. L’extraction de jeux est également indispensable.

Le dressage d’un Shar-Pei

Avec le fait que le Shar-Pei soit souvent un peu têtu, il est nécessaire de faire preuve de fermeté lors du dressage de ce chien de compagnie. Toutefois, l’éducation doit se faire de manière progressive. Il ne faut, en aucun cas, brusquer le chien. Avant de l’éduquer, il est nécessaire d’instaurer une ambiance interactive. Ainsi, le Shar-Pei sera plus confiant envers vous. En outre, les séances de dressage doivent être assez courtes (quelques minutes seulement). En effet, le Shar-Pei n’est pas très patient. Il s’ennuit très facilement. À chaque bon geste, selon l’action voulue (assis, debout, pas bouger…), il faut féliciter le chien. Pour cela, on peut lui donner des friandises.

La santé du Shar-Pei

À cause des nombreux plis sur la peau du Shar-Pei, ce chien est très sensible aux infections. Pour éviter celles-ci, il est nécessaire que le chien soit surveillé par un vétérinaire régulièrement. Parmi les pathologies qui affectent fréquemment les Shar-Pei, il y a la démodécie, l’hypothyroïdie et le glaucome. Sachez que ces animaux sont aussi très sensibles aux allergies. De ce fait, il est nécessaire de leur proposer un cadre de vie propre. D’ailleurs, cette race de chien n’aime pas l’humidité. Avec tous ces problèmes de santé que peuvent avoir un Shar-Pei, faites-vous conseillé par un éleveur. Ce dernier saura si les conditions et mode de vie dont vous souhaitez proposer sont adaptés à l’animal. Après l’adoption d’un Shar-Pei, assurez-vous bien de suivre les consignes du professionnel pour préserver la santé de votre toutou et réussir son dressage.